Tourneur fraiseur sur site, un métier qui a de l’avenir

Vous recherchez un métier d’avenir dans lequel vous pouvez vous lancer ? Eh bien ! Le tourneur-fraiseur encore appelé technicien d’usinage est l’un des métiers les plus recherchés par les industries. Si vous avez le Bac professionnel ou si vous êtes ingénieur, alors vous êtes bien partant pour ce métier.

Le métier d’usineur

Le métier d’usineur consiste à façonner des pièces parfaitement lisses à des dimensions précises à l’aide d’un appareil outil appelé tourneuse-fraiseuse. Si vous êtes un tourneur fraiseur, vous pouvez travailler pour l’aéronautique, le spatial, l’automobile, le ferroviaire, la métallurgie ou même l’alimentaire ainsi que le médical. Aujourd’hui, avec l’apparition de l’automatisme, peu sont les ateliers qui opèrent encore sur des machines manuelles. Les tours et fraiseuses utilisées sur les sites actuellement sont des machines automatisées à commandes numériques pilotées à partir d’un pupitre. Vous vous demandez assurément en quoi consiste l’usinage sur site dans ce domaine. Eh oui ! l’usinage sur site est indispensable pour permettre le bon fonctionnement des appareils.

Que faire un tourneur-fraiseur ?

Premièrement, le technicien d’usinage a pour mission d’étudier à l’aide de plans de fabrication, les pièces mécaniques à concevoir. Avant de procéder à l’usinage, le tourneur-fraiseur règle et positionne la pièce sur la machine, règle la fraiseuse. À travers le lien https://fr.indeed.com/career/usineur/salaries , vous pour avoir plus d’informations sur ce métier si vous rêvez d’en faire une carrière. D’autre part, le mécanicien tourneur-fraiseur a pour fonction de :

  • veiller sur la machine pendant la fabrication
  • contrôler les pièces usinées
  • renseigner les documents de suivi de production.

Par ailleurs, le rôle du tourneur-fraiseur peut se résumer à des tâches de surveillance et de contrôle, si les unités utilisées sont entièrement automatisées. Il peut également s’occuper de la maintenance du matériel d’usinage, et surveiller plusieurs machines travaillant en réseau.

Comment devenir un fraiseur tourneur ?

Pour devenir un fraiseur tourneur, il faut par exemple avoir une certaine maîtrise dans les mathématiques et la géométrie pour pouvoir représenter les pièces en 3D. La maîtrise des logiciels de fabrication assistée par ordinateur (FAO) et une bonne connaissance des différents outils de coupe sont aussi indispensables. Ce n’est pas tout, vous devez également connaître les matériaux utilisés dans le domaine. Les machines étant à commande numérique, l’anglais est indispensable car toutes les indications sont mentionnées dans cette langue.

En effet, pour devenir tourneur-fraiseur, il faut impérativement avoir suivi une formation en mécanique industrielle. Avec le Bac pro TRPM, vous pouvez suivre une formation de technicien en réalisation de produits mécaniques. Il y a d’autres formations que vous pouvez suivre avec le niveau CAP, BTS pour devenir un tourneur-fraiseur.